Bon ciel !

USA 2017 TSE

21.08.2017 : Eclipse totale du Soleil depuis Rexburg dans l’état d’Idaho !

quelle superbe éclipse totale ! il s’agit de ma deuxième et je ne suis pas prêt de l’oublier !

que d’émotions et quelle incroyable ambiance dans le Porter Park de Rexburg !

voici un petit résumé de cette mémorable journée :

minuit, départ de notre hôtel de Salt Lake City, où nous nous sommes seulement reposés quelques heures, car il était possible qu’il y ait du monde sur les routes à cause de l’éclipse, nous voulions être certains d’arriver à Rexburg assez tôt, petite ville de l’Idaho et un des meilleurs sites se trouvant dans la bande de totalité de l’éclipse où la météo semblait très favorable. Le trajet s’est déroulé sans soucis et nous sommes arrivés vers 04h30 au Porter Park où un second groupe de l’AFA nous a rejoint quelques minutes plus tard.

les plus courageux n’ont pas attendu le lever du jour pour installer leur matériel, les autres ont tenter de dormir un peu dans le bus ;)

à l’aube, on pouvait notamment voir la constellation d’Orion et celle des Gémeaux à l’Est, légèrement voilé par de fins nuages, avec la présence de l’étoile du Berger « Vénus ».

petit à petit, les gens arrivaient et l’éclipse partielle a débuté comme prévu vers 10h15.

comme matériel d’observation, je disposais de lunettes spéciales éclipse, d’un vise-éclipse, d’Astrosolar D5 pour mes jumelles 10x42.

je m’étais fixé deux objectifs photos concernant la phase de totalité ayant apporté deux pieds photo : tenter un petit timelaps au grand angle avec le Canon 350D + Samyang 8mm, et prendre la couronne solaire avec le Canon 600D + Sigma 300 en braketant à 1/60, 1/15 et 1/4s en rafale (100 Iso). Le but étant d’obtenir après traitement une image homogène de la basse et la haute couronne, bref le rendu que l’on a en visuel.

finalement, j’ai en plus décidé de lancer une vidéo quelques minutes avant le début de la totalité avec le Canon Powershot posé sur mon sac photo en direction du public, vidéo qui donne une très bonne idée de l’ambiance et atmosphère qui régnait dans le parc…

j’ai donc pu pleinement profiter du visuel pendant les 2 minutes 16 secondes de totalité à l’oeil nu et ma paire de jumelles 10x42 sans les filtres bien sûr : c’est difficile de décrire… la couronne était magnifique !

l’étoile Régulus était là, juste à gauche du Soleil noir, par contre je n’ai pas fait attention aux planètes Vénus, Mars et Mercure visibles également mais plus éloignées, complètement subjugué que j’étais par la couronne…

trois protubérances étaient visibles également, et peu de temps avant la fin de la phase totale, j’ai vite changé les réglages du Canon 600d, je suis passé à 1/4000 dans l’espoir d’avoir les protus, les grains de Baily et le Diamant !

j’ai bien sûr également effectué quelques prises pendant les phases partielles avec le 300 et l’Astrosolar D5. La baisse de température était flagrante…

j’ai aussi observé des phénomènes qui m’étaient jusqu’alors inconnus : quand le Soleil est presque caché entièrement par la Lune, notre ombre est nette, je dirais « tranchante » et cela m’a beaucoup impressionné ! Aussi, 1 à 2 minutes avant et après la totalité, on peut voir sur un drap blanc disposé sur le sol, des ombres volantes ! C’est également un étrange phénomène donc vous trouverez l’explication ici ;)

il est aussi amusant d’observer l’ombre des feuilles lorsque la phase partielle est bien entamée, et de même de réaliser des sténopés avec une passoire ou des trous dans une feuille de papier : vive les croissants !

voici quelques images de l’éclipse et d’ambiance :

 

voici une vidéo réalisée avec le timelaps et les images de l’éclipse, ainsi que le petit film montrant l’ambiance entourant la phase de totalité (n’hésitez pas à passer en mode plein écran full HD ) :

après l’éclipse, nous quittions Rexburg avec des images et des souvenirs plein la tête, mais une longue route de 5 heures nous attendait pour rejoindre West Yellowstone dans le Montana qui ne se trouvait en réalité qu’à 130 km… cet événement a créé d’énormes bouchons ;)

mais au final, tout ça en valait bien la peine, c’est clair !

(pour voir les différents albums de ce voyage, c’est ici)